Chapitre 29 : Aller-Retour

Temps de lecture :
3
min

Chapitre 29 : Aller-Retour

Temps de lecture :
3
min
Chapitre 29 : Aller-Retour
3
min

Ce chapitre n'est pas encore publié

Rejoignez la newsletter pour être prévenu·e à la sortie des prochains chapitres.

* * *
Prochain chapitre
Chapitre 30 : Tiers-monde
À découvrir bientôt

Chapitre 29 : Aller-Retour

Soyez prévenu·e à la sortie des prochains chapitres
Merci de votre intérêt ! Vous avez été ajouté·e à la liste de diffusion ! 🎉
Oups ! Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire.

Au restaurant, Paris, 2017

— Qu’est-ce qui te prend de vouloir vivre en Asie ? Ça ne te suffit pas d’y aller en vacances?

— Professionnellement, je me dis que ça peut être intéressant. Il y a plein d’opportunités là bas. Et puis, j’ai envie de me rapprocher un peu de la région, je crois...

— Je ne comprends pas, il n’y a pas plus Française que toi. Tu n’arrêtes pas de dire que  Paris est la ville la plus incroyable au monde. Pourquoi est-ce que tu veux partir tout d’un coup?

— Ce n’est pas tant que je veux partir, maman. Je ne fuis pas Paris. J’ai juste envie d’aller là-bas pour quelque temps... Juste pour voir.

— Et qui va s’occuper de nous pendant ce temps ?

* * *

Mille et unes raisons m’invitaient sans cesse à repousser mon départ. Aucune n'était dotée de la force de conviction nécessaire pour me faire renoncer au projet. Toutes sauf peut-être une. L'argument qui m'encourageait à rester était paradoxalement celui-là même qui me pressait à partir. Selon l'angle sous lequel je l'abordais, mon attachement à la culture chinoise créait mon élan ou au contraire finissait par le freiner. 

En sourdine de mes hésitations se glissait la culpabilité de laisser avec mon départ, ma famille derrière moi. Si l'on s'en tient aux traditions et à la culture chinoises, il est attendu de la fille cadette qu'elle reste au plus proche du foyer familial - c’est à dire, dans mon cas, à Paris. La résidence de mes parents en France conférait à mon souhait d’expatriation un caractère tout à fait contradictoire : la volonté de mieux me saisir de mon histoire m’encourageait à m’éloigner de ceux censés l'incarner. Une posture a priori incohérente et dès lors difficilement entendable pour mes parents qui décidément, auraient préféré que mon élan se satisfasse de lectures. Animée par ce lien ambivalent à ma culture, je me retrouvais à arbitrer entre deux alternatives apparemment antagonistes : rejoindre le pays ou en respecter la lettre.  

Chacun de mes rêves d’expatriation se trouvait empêché par mes doutes internes et mes tiraillements externes, qui tous finissaient par me rendre captive. De cette pénible inertie émergea le même constat qui quelques années plus tôt, m'avait poussée à rejoindre le Cambodge : il n’y a pas et n’aura jamais de moment idéal pour partir, ni de moment idéal pour rester. Forte de cette certitude, je décidai de privilégier mon envie de liberté au cadre de sécurité et veillai à prendre les précautions familiales pour que la démarche ne prenne pas des airs de défi. Mon départ sera prompt et mon retour prochain.

Pour honorer cette promesse, il faudra collectivement faire abstraction de tous les aléas probables de ma nouvelle vie émigrée et se laisser bercer par l’illusion d’un futur planifié. Si la date de retour revêt un caractère arbitraire, elle n’en reste pas moins nécessaire. L’horizon de temps ainsi dessiné rend le départ plus acceptable et les au revoirs plus soutenables. D’ici là, il s’agira de faire preuve de beaucoup de pédagogie. À tous mes proches, faire comprendre que mon envol n’est pas motivé par ma volonté de fuir mes responsabilités collectives, mais par l'envie de réaliser une quête individuelle. Je ne quitte ni mes parents, ni Paris. Je vais simplement en Asie. Pour voir.

Prochain chapitre
Chapitre 30 : Tiers-monde
À découvrir bientôt

Chapitre 30 : Tiers-monde

Soyez prévenu·e à la sortie des prochains chapitres
Merci de votre intérêt ! Vous avez été ajouté·e à la liste de diffusion ! 🎉
Oups ! Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire.

Explorez les chapitres

Voir la liste des chapitres

Vous êtes intéressé·e ?

Soyez prévenu·e à la sortie des prochains chapitres
Un message plus long ? Envoyez un message à enfantdimmigres@gmail.com
Merci de votre intérêt ! Vous avez été ajouté·e à la liste de diffusion ! 🎉
Oups ! Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire.

Zhe Ling / 薛之琳

32 ans. 3 cultures. 2 nationalités. 1 recueil. Sa vie est à l’image de ces chroniques. Bâtarde et en cours de réalisation.
À propos de l’autrice