Chapitre 34 : Dénomination

Temps de lecture :
4
min

Chapitre 34 : Dénomination

Temps de lecture :
4
min
Chapitre 34 : Dénomination
4
min

Ce chapitre n'est pas encore publié

Rejoignez la newsletter pour être prévenu·e à la sortie des prochains chapitres.

* * *
Prochain chapitre
Chapitre 35 : Extinction
À découvrir bientôt

Chapitre 34 : Dénomination

Soyez prévenu·e à la sortie des prochains chapitres
Merci de votre intérêt ! Vous avez été ajouté·e à la liste de diffusion ! 🎉
Oups ! Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire.

Au café, Paris, 2016

— Et tes enfants plus tard, tu leur donneras un prénom chinois ?

— Oui, clairement !

— Ton copain est OK avec ça ?

— Oui, ça ne semble pas lui poser de problème. Au contraire. De toute façon, ce sera comme pour moi : ce sera simplement un deuxième prénom. Ça ne peut pas bien être handicapant.

— Premier prénom français – Deuxième prénom chinois. Bon compromis.

— Le seul bémol, c'est que je ne pourrai pas inscrire d’idéogrammes sur ses papiers d’identité. L’administration n’accepte que les lettres latines. Je vais devoir franciser phonétiquement son prénom chinois. Officiellement, il n’y aura aucune trace de son véritable prénom chinois.

— Ce n’est pas bien grave, ça revient au même non ?

— Tu sais combien il y a de caractères chinois pour écrire le son « ma » ?

— Non…?

— Plus de 60. 1 son. 60 manières de l’écrire. Ne garder que la consonance phonétique du prénom, c’est lui enlever 80% de sa signification.

* * *

Zi Lu dit : « Si le souverain de Wei vous invitait et vous confiait le gouvernement, que feriez-vous en premier lieu?» Le Maître dit : « Rectifier les noms, pour sûr ! » Zi Lu dit : « Vraiment? Vous allez chercher loin ! Les rectifier pour quoi faire?» Le Maître dit : « Zi Lu, vous n'êtes qu'un rustre ! Un honnête homme ne se prononce jamais sur ce qu'il ignore. Quand les noms ne sont pas corrects, le langage est sans objet. Quand le langage est sans objet, les affaires ne peuvent être menées à bien, les rites et la musique dépérissent. Quand les rites et la musique dépérissent, les peines et les châtiments manquent leur but. Quand les peines et les châtiments manquent leur but, le peuple ne sait plus sur quel pied danser. Pour cette raison, tout ce que l'honnête homme conçoit, il doit pouvoir le dire, et ce qu'il dit, il doit pouvoir le faire. En ce qui concerne son langage, l'honnête homme ne laisse rien au hasard. » (Entretiens de Confucius, chapitre 13)

La théorie défendue dans ces entretiens est celle de la “rectification des noms” (正明), doctrine rapportée à Confucius, qui vise à assigner aux réalités (是), les noms (名) et plus précisément les graphies (书子) avec méticulosité et précision. “Plus que des dénominations, les noms seraient des injonctions, portant en eux l’indication de l’attitude juste à tenir envers ce qu’ils désignent.” (Cyrille J-D Javary, Les Trois Sagesses Chinoises). Pour adopter une posture juste, il est essentiel de faire preuve de minutie dans le choix des caractères employés. Bien que contestée par d’autres courants philosophiques et religieux répandus en Chine, l’importance accordée au choix des caractères marquera pour longtemps la culture populaire du pays. Le choix des prénoms en est une parfaite illustration.

Suivant une tradition millénaire, le nouveau-né est nommé conformément aux indications prodiguées par un 师傅 (shifu), un maître spirituel et astrologue - aujourd’hui, suppléé par des algorithmes de sites internet plus ou moins scrupuleux… Une liste de caractères à intégrer au prénom sera préconisée au regard de la date, de l’heure et du lieu de naissance. Les enjeux sont de taille : à qui bien nommé sera promis prospérité. La démarche est à l'image de l'ambition : conséquente. La polysémie de chaque son et la multitude d’idéogrammes qui lui sont associés rendent l’exercice doublement complexe. Le prénom phonétiquement prononcé peut selon les caractères choisis, se décliner en une centaine de versions écrites. Une fois le prénom prononcé, on demandera donc systématiquement d’en préciser la graphie pour en déduire sa signification et sa symbolique.
—  “之琳” ?,  那个 “之”/”至”/”支”?,  那个 “琳”/”林”/”玲”?
(Zhi Lin?, quel “Zhi”?, quel “Lin”?)
—  "人之初" 的 "之" , "王字旁”的 "王","双木琳" 的 "琳"
(le “Zhi”之 de l’expression “Rén zhī chū”, 人之初 “au début de l'humanité”; et “Lin”,琳, l'idéogramme composé du caractère 王 “Wáng”, comme le roi “Wáng Zì Bàng” apposé du double caractère 林 "Lín", "forêt" ).
“之琳”, c’est à dire ainsi écrit,  “De ce qui relève du jade merveilleux”.

Le prénom doit répondre au critère d’une énonciation mélodieuse, en même temps qu'à celui d’une composition harmonieuse. Son choix se revêt en conséquence d'une forte connotation sociale. Le degré de sophistication et de raffinement des caractères retenus laisse transparaître le niveau d’érudition de la famille. Charge aux parents de piocher parmi les milliers de combinaisons possibles, la formule qui garantira la réussite de la progéniture et rendra honneur à son statut.

Malheureusement pour les Chinois émigrés, les idéogrammes qu’ils soient traditionnels ou simplifiés, ne rentrent généralement pas dans les cases des administrations occidentales. Le prénom si soigneusement choisi passera sous le rouleau compresseur du pinyin - la transposition phonétique du chinois en lettres latines, qui rend mal justice aux caractères originels. La conformité aux règles d’usage aura pour indissociable corollaire, une dilution de l’identité symbolique.

Heureusement, nos papiers n’ont pas la prétention de nous résumer et bien regrettable serait la posture qui la leur conférerait. Alors, peu importent les erreurs de traduction et autres excès de simplification. Peu importe si les approximations ne rendent pas honneur aux riches significations. Passant outre les catégories de formalité, nous enrichirons notre vocable pour mieux rendre compte de notre spécificité. Au-delà-des mots, des lettres et des caractères, nous ferons appel à une multitude de moyens pour témoigner de notre pluralité. Nous créerons nos propres langages pour rectifier ces assignations manquées. Nous déborderons des cases. Nous le faisons déjà.

Prochain chapitre
Chapitre 35 : Extinction
À découvrir bientôt

Chapitre 35 : Extinction

Soyez prévenu·e à la sortie des prochains chapitres
Merci de votre intérêt ! Vous avez été ajouté·e à la liste de diffusion ! 🎉
Oups ! Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire.

Explorez les chapitres

Voir la liste des chapitres

Vous êtes intéressé·e ?

Soyez prévenu·e à la sortie des prochains chapitres
Un message plus long ? Envoyez un message à enfantdimmigres@gmail.com
Merci de votre intérêt ! Vous avez été ajouté·e à la liste de diffusion ! 🎉
Oups ! Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire.

Zhe Ling / 薛之琳

32 ans. 3 cultures. 2 nationalités. 1 recueil. Sa vie est à l’image de ces chroniques. Bâtarde et en cours de réalisation.
À propos de l’autrice